26 Mars 2021

Accord R&T propulsion liquide entre le CNES et le DLR

L’accord de coopération R&T propulsion liquide entre le CNES et le DLR, l’agence spatiale allemande, marque le début de l’année 2021.

Cet accord, signé à distance entre les deux agences spatiales, vise à améliorer la connaissance des mécanismes physiques et à augmenter le niveau de préparation technologique de la propulsion liquide. Il est l’aboutissement de longues discussions entre les deux agences et le reflet d’une volonté commune de travailler sur cet axe de R&T de manière efficace en respectant les stratégies de chacun des pays et en cherchant les gains de connaissances des deux côtés.

Cette coopération a ainsi permis de réaliser conjointement et avec les équipes d’ArianeGroup SAS (supporté par un contrat R&T CNES/AGS) et ArianeGroup GmbH (supporté par grant AGG/DLR n°50RL1710 (projet TARES2020)) des essais à feu d’une chambre de combustion.

Essais à feu d’une chambre de combustion en LOX/méthane au banc P8 du DLR
Essais à feu d’une chambre de combustion en LOX/méthane au banc P8 du DLR Crédits : ArianeGroup

Ces essais mettant en œuvre le couple d’ergols oxygène/méthane se sont déroulés sur le banc P8 du DLR à Lampoldshausen et ont notamment permis d’explorer le fonctionnement de la chambre de combustion à basse poussée.

Le fonctionnement à bas régime du moteur est une étape importante de démonstration contribuant au développement de la réutilisation particulièrement pour la maîtrise de la phase de retour sur terre du premier étage du lanceur.