25 Janvier 2017

Gaia détecte un nouvel astéroïde

Gaia-606 est le premier astéroïde détecté grâce aux données de Gaia

Le 26 octobre 2016, peu de temps après sa mise en service au centre de calcul GAIA du CNES, le logiciel de détection d’astéroïdes dans les données GAIA a émis sa 1ère « alerte » : la détection d’un objet se déplacement rapidement dans les données reçues du satellite européen.

Des observations complémentaires effectuées par des équipes de l’Observatoire de Paris et de l’Observatoire de Haute-Provence dans les jours suivants ont identifié l’objet comme étant un astéroïde non catalogué à ce jour.

GAIA mesure de façon répétée les positions de tous les objets du ciel. Une série de calculs réalisés sur les données reçues du satellite dans les différents centres du consortium DPAC (Data Processing and Analysis Consortium) identifie les étoiles simples et les autres objets : systèmes d’étoiles multiples, sources étendues (telles que galaxies), et objets du système solaire.


L'asteroïde Gaia-606 le 26 octobre 2016
Crédit : Observatoire de Haute-Provence & IMCCE

Ce bestiaire d’objets singuliers est alors analysé par le centre de calcul du CNES à Toulouse, le DPCC (Data Processing Center Cnes).

Dans cette analyse, la recherche automatisée d’objets du système solaire, des objets très faiblement lumineux et mobiles, dans le flot considérable de données de GAIA, est un véritable défi, relevé avec succès par le CNES et l’Observatoire de la Côte d’Azur, qui a conçu et développé le logiciel en question.Des milliers d’autres astéroïdes devraient être détectés dans les données GAIA encore à venir.

Contacts

  • Contact scientifique : Paolo Tanga, Obs de la côte d’azur, Paolo.Tanga at oca.eu
  • Responsable de la thématique Astronomie et Astrophysique : Olivier La Marle, olivier.lamarle at cnes.fr

Autres sites

Publié dans :