9 Juillet 2015

Pilot arrivé sur son site de lancement

L’expérience Pilot est arrivée sur la base de lâcher de ballons de Timmins, au Canada.

En septembre prochain, ce mastodonte de plus d’une tonne décollera sous un ballon stratosphérique ouvert (BSO) géant du CNES – plus d’un million de mètres cubes – pour un vol de plus de vingt heures. A son atterrissage, il aura cartographié la polarisation de la lumière émise à la longueur d’ondes de 240 microns par la moitié de notre Galaxie visible depuis l’hémisphère Nord. Ces données seront précieuses car elles donnent accès à la carte du champ magnétique régnant dans la Voie Lactée ainsi qu’à la physique des grains microscopiques qui baignent celle-ci.

 A son arrivée à Timmins, l’expérience a immédiatement été sortie de ses conteneurs, ses équipements externes montés, et l’équipe Pilot a effectué avec succès une série de vérifications et de tests pour s’assurer que le transport n’avait pas altéré les performances scientifiques.

 La prochaine étape aura lieu en août. L’instrument central, un photomètre hébergeant des détecteurs de type bolomètres, sera « mis en froid » au moyen d’hélium et de machines frigorifiques. Ces bolomètres doivent en effet fonctionner à 0,3 degré Kelvin (seulement 0,3 degré au-dessus du zéro absolu), une température qui sera atteinte au bout d’une semaine.

 

st_pilot_pret_mise_a_froid.jpg
Pilot prêt pour la mise en froid

Pilot est une expérience réalisée par le CNES en partenariat avec l’IRAP, l’IAS et le CEA, ainsi que l’Université de Cardiff et l’Université La Sapienza de Rome.