Science ouverte : la révolution nécessaire

Accéder à la connaissance peut coûter cher... même lorsque celle-ci est produite grâce à des financements publics. Un effort est fait pour contrer le monopole imposé par certains éditeurs spécialisés.
Publié dans : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements