1 Août 2013

Catalogue « XMM-Newton », nouvelle édition !

Le satellite européen XMM-Newton, lancé en 1999, offre aujourd'hui aux scientifiques une 3e version de son catalogue et une carte du ciel, plus précise que jamais, des astres et des évènements de très haute énergie qui émettent des rayons X.

Un 3e catalogue pour le satellite XMM-Newton

En 2009, grâce au télescope spatial XMM-Newton, une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) soutenue par le CNES identifie un trou noir 500 fois plus massif que le Soleil. Une première ! En 2010, les scientifiques découvrent un trou noir au berceau et en 2011, le plus vieil amas de galaxies jamais observé.

« Les versions précédentes du catalogue [de XMM-Newton] apportent déjà des résultats inattendus et passionnants, souligne Nathalie Webb, chercheuse à l’IRAP à Toulouse et coordinatrice du SSC (XMM Survey Science Centre). Et avec 50 % de données supplémentaires désormais disponibles, on peut s’attendre à faire encore de nombreuses découvertes » s’enthousiasme-t-elle.

XMM-Newton - placé en orbite terrestre pour détecter les sources de rayons X célestes - ne cesse d’enrichir son catalogue. Et aujourd’hui, dans sa 3e version, il répertorie avec précision plus de 500 000 objets. Grâce à la très haute sensibilité de ses caméras EPIC (1), le télescope spatial détecte les sources de rayons X les plus ténues, issues de galaxies, parfois situées à plusieurs milliards d’années-lumière (2) de la Terre. Autrement dit, ces rayonnements sont émis depuis les confins de l’Univers.

500 000 sources de rayons X répertoriées

La population des 500 000 objets répertoriés comprend des amas de lointains galaxies, des couples d’étoiles ou des étoiles actives proches, mais surtout une grande majorité de noyaux actifs de galaxies - qui hébergent très probablement un trou noir supermassif en leur centre.

Plus rare et plus puissantes, des émissions de rayons X accompagnent la disloquation d’ étoiles approchant un trou noir.

Le catalogue de XMM-Newton constitue une base de données exceptionnelle pour répondre à des questions relatives aux trous noirs, ou à l’origine de l’Univers.

« Je suis très contente que le SSC continue de jouer un rôle important dans la création de ces catalogues car ils sont une vitrine importante pour la science qui peut être faite avec le satellite européen XMM-Newton », conclut Nathalie Webb.

 (1) European Photon Imaging Camera
(2) Une année lumière correspond à la distance parcourue, en une année, à la vitesse de ka lumière soit environ 10 000 milliards de km

Contacts

 

Voir aussi