Sciences de la Terre, Environnement et Climat

Le programme en Sciences de la Terre a pour objectif d'accroître la connaissance et la compréhension du système Terre.

Objectifs

Le système Terre est un système complexe. Il est composé de sous-systèmes caractérisés par un grand nombre de processus et de paramètres interagissant entre eux et liant milieux physique et vivant, sur des échelles de temps et d’espace très larges (de quelques secondes à plusieurs dizaines de milliers d’années et du cm à l’ensemble de la planète). La Terre présente de plus une particularité fondamentale : elle est notre habitat et est affectée par les activités anthropiques qui génèrent de profonds changements de l’environnement. En découle un lien étroit entre enjeux scientifiques et sociétaux liés aux changements globaux et aux questions environnementales.

Le programme en sciences de la Terre, Environnement et Climat a pour objectifs de :

  • Faire progresser nos connaissances et notre compréhension du fonctionnement du système Terre (processus internes propres à chacun des milieux terrestres),
  •  Comprendre, évaluer le changement climatique et ses impacts, les changements globaux liés aux activités humaines,
  •  Etudier le fonctionnement des grands cycles intégrateurs comme le cycle de l’eau, les cycles biogéochimiques,
  •  Etudier les échanges qui ont lieu aux interfaces entre le milieux (côtier/littoral, cryosphère)
  •  Accompagner la gestion raisonnée de notre Environnement et du développement durable, du suivi des ressources, ou encore des risques environnementaux.

Ces recherches contribuent à la satisfaction de besoins sociétaux majeurs, de plus en plus demandeurs en information environnementale à jour et qualifiée.
L’accès aux données et le développement de services élaborés à partir de celles-ci sont un enjeu scientifique, applicatif et sociétal majeur en plein effervescence. L’action coordonnée des organismes de recherche et/ou producteurs de données au sein des pôles thématiques de données et de services permet de mutualiser les efforts et de développer sur le plan national une infrastructure de recherche « fer de lance » de l’innovation dans ce domaine. La communauté scientifique se mobilise pour produite et fournir des produits d’information de qualité grâce à des propositions de recherche tirant bénéfice de l’apport des données spatiales, des données in-situ, aéroportées, ballons et des modélisations à différentes échelles locales, régionales et globales.

Les thématiques en sciences de la Terre, Environnement et climat 

  •  Atmosphère météorologique
  •  Composition atmosphérique et climat
  •  Océanographie physique, biologique et cryosphère
  •  Surface et biosphères continentales, hydrologie
  •  Géophysique interne, géodynamique et géodésie
  •  Télé-épidémiologie.
  •  Les thématiques transverses comme la thématique cryosphère, côtier/littoral, risques sont à cheval sur plusieurs groupes thématiques

Le TOSCA et le CPS

Chaque année, le CNES lance un appel à propositions de recherche auprès des laboratoires spatiaux.
Les propositions en sciences de la Terre, Environnement et Climat sont examinées par le TOSCA (Terre, Océan, Surfaces continentales, Atmosphère).
Ce comité s'appuie sur des groupes de travail thématiques chargés de l'évaluation des besoins spatiaux des différentes disciplines. Le TOSCA assure la liaison avec le CPS (Comité des Programmes Scientifiques) qui prépare les décisions scientifiques prises par le Conseil d'Administration du CNES.
Le CPS examine l'intérêt scientifique des programmes de recherche soumis au CNES,la capacité scientifique et technique des laboratoires proposants. Il émet des avis et des propositions sur les programmes de recherche. Il formule, compte tenu des moyens disponibles, toutes propositions utiles concernant le développement de la recherche spatiale en France.
Composé de douze membres maximum désignés par les ministères de tutelle, il rassemble des personnalités du monde scientifique. Son Président est nommé sur proposition du CNES.