1 Mars 2012

Guide Egnos

Le système européen de navigation EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) est un complément du système américain GPS. C'est le premier projet européen dans le domaine de la Navigation par Satellite.

EGNOS est opérationnel depuis l’été 2005 et offre depuis fin 2007 un excellent niveau de performance tant au niveau précision de positionnement qu’intégrité. La plupart des récepteurs GPS du marché grand public actuel reçoivent et utilisent les signaux EGNOS, permettant ainsi la mise en œuvre de multiples applications ou divers types d’expérimentations.

Egnos est le premier volet de la stratégie européenne en matière de navigation par satellites, avant le développement du système Galiléo. Il est né de la volonté de pallier certaines limitations des systèmes existants américain GPS et russe Glonass sur la zone européenne. Son objectif : rendre plus performant le service de radionavigation par satellite pour des applications exigeantes en terme de sécurité des personnes et des biens, et en tout premier lieu celles de l'aviation civile.

EGNOS permet d’offrir dès aujourd’hui sur la zone ECAC (Conférence Européenne de l’Aviation Civile) des services proches de ceux qu’offrira demain Galiléo :

  • En augmentant la précision du positionnement GPS;
  • En fournissant à l’utilisateur des informations sur la fiabilité du GPS en lui faisant parvenir des « messages d’intégrité » qui fournissent des seuils de confiance ainsi que des alarmes en cas d’anomalies.
  • En émettant un signal rattaché au Temps Universel (« Universal Time Coordinated » - UTC).

Ces services sont assurés grâce à une infrastructure composée de 3 éléments :

  • Un Segment Sol composé d’un réseau d’équipements déployé sur 43 sites dans 22 pays, principalement en Europe :
    • 34 stations de réception (RIMS) surveillant les constellations GPS et Glonass ainsi que les satellites géostationnaires Egnos,
    • 4 centres de contrôle de mission (CCM) calculant le message Egnos et opérant le système à tour de rôle,
    • 6 stations (NLES) diffusant le signal vers les satellites géostationnaires,
    • 1 entité (SOU - System and Operation Unit -, située sur la plateforme PACF - Performance Assessment and Check-out Facility - du CNES à Toulouse) en charge de la coordination des opérations et de la maintenance ainsi que de la surveillance de la performance du signal et du système. Cette entité gère également les évolutions du système en lien avec la CE et l’ESA.,
    • 1 entité (SPU - Service Provision Unit - à Madrid) responsable de la surveillance et du développement des services fournis aux utilisateurs,
    • Un Segment Spatial composé de transpondeurs à bord de 3 satellites géostationnaires,
    • Un Segment Utilisateur composé d’un récepteur GPS compatible WAAS/EGNOS.

    Le CNES fut l’un des premiers à étudier le concept EGNOS à travers notamment l’expérimentation CE-GPS. Après avoir été responsable avec la DSNA de l’exploitation du PACF, le CNES est à présent fortement impliqué dans les évolutions du système EGNOS, en coopération avec l’ESA.

    Dans le but de faciliter l’utilisation des services EGNOS, en particulier pour les développeurs d’applications, le CNES a rédigé un guide à leur intention. Celui-ci vise à fournir des informations pratiques aux utilisateurs non spécialistes de ce système. Il s’agit de répondre en particulier aux questions de type « Que peut apporter EGNOS à mon application ? », « Comment en pratique utiliser les signaux et les messages EGNOS?», etc.

    Téléchargez le guide

    Afin de nous aider à vous connaître et d'accéder au téléchargement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire.

    A propos de :