20 Octobre 2011

Cinq observatoires pour un amas !

Une campagne Internationale rassemblant 4 observatoires spatiaux : CoRoT, Spitzer, Chandra et MOST ainsi que le Very Large Telescope au Chili aura lieu de début décembre 2011 à mi-janvier 2012.
La cible de cette campagne est un amas d'étoiles jeunes (10 millions d'années), assez proche de nous ( 680 parsecs), du nom barbare de NGC 2264. Un amas d'étoiles est un ensemble d'étoiles proches les unes des autres et formées à partir d'un même nuage de matière interstellaire. Les membres de l'amas ont donc tous le même âge et la même composition chimique.

Les 5 instruments observeront quasi continument pendant cette période, près de deux mille étoiles dans différentes longueurs d'onde allant de l'infra-rouge aux rayons X. Ils observeront des étoiles de masse très différente et à tous les stades de leur formation et de leur jeunesse.

Ainsi CoRoT (CNES + pays Européens) et MOST (Canada, Autriche) observeront les variations de luminosité du rayonnement "visible". CoRoT sera dédié à l'observation de milliers d'étoiles, dont les plus faibles, tandis que MOST se consacrera aux quelques dizaines d'objets très brillants, inobservables par CoRoT.

Spitzer (NASA) détectera le rayonnement infra rouge émis par les enveloppes et la partie interne des disques d'accrétion qui accompagnent les étoiles dans leur contraction.

Chandra (NASA) observera les régions plus externes de ces disques, sources de rayonnement X et en particulier des phénomènes très brefs et explosifs.

Les principales études concerneront :

  • l'interaction entre l'étoile déjà formée et la matière qui l'entoure,
  • la rotation et l'activité magnétique des membres de l'amas et leur répartition,
  • la détection de leur structure interne en utilisant le techniques de la sismologie,
  • la recherche d'éclipses planétaires et stellaires dans les étoiles jeunes pour déterminer la fréquence de ces objets multiples, étoiles binaires et systèmes planétaires.

C'est la première fois que des moyens aussi importants coordonnent leurs efforts pour réaliser une étude simultanée, avec des instruments très différents. Les phénomènes observés dans les différentes régions de ces objets pourront ainsi être reliés à l'interaction entre l'étoile et son environnement.

CoRoT a déjà observé cet amas en 2007 et les résultats ont montré la richesse des données, faisant déjà l'objet de 6 articles et de nombreuses présentations dans des colloques.

Contacts

Publié dans : 
Pour les cibles : 
A propos de :